Le premier cosmonaute

L'an 1277 le Siam Cosmonaute

Le premier homme de l'espace.

 AUJOURD'HUI LA NASA


Ca y est On vient à ma rencontre. Des hommes en blanc avec une tete de verre. Ils sont trois à se rapprocher de moi. Je flotte depuis si longtemps déjà. Que je ne sais plus combien d'années, voir des siècles que je tourne et tourne et retourne, vous savez ou ? 

Non. Biensur vous ne pouvez imaginer.. Ce que je vais vous raconter, cest mon histoire. 


Je tourne et retourne autour de notre mère à tous, en orbite dans le vide au dessus se cette boule bleue. 

La TERRE. 

Je sais je sais, pas possible et vous avez raison. En fait, enfin mon corps physique est...... Il est raid cryogenisé du froid de l'espace. Mais je suis la, comme si mes yeux était à côté de lui, mon corps. Par qu'elle magie je suis conscient, vois et pense ? Je n'en sais rien. Mais j'ai tout vu.. Depuis ce singe qui me regardait derrière ses hublots dans sa petite capsule grise, jusqu'aux hommes à la tête de verre, dans ce grand oiseau blanc. C'est eux qui s'approchent de moi. 

J'ai vu tant de levers et couchers de soleil, d'éclipses et tempetes sur la terre. Que j'ai fini par faire parti du grand un. 

Je m'appelle Kung. Ça cest mon Nick name. Pas vraiment mon Nom. Chez moi dans mon royaume de notre roi bien aimé Meng Rai, nos mères quand elles nous mettent au monde pour conjurer les mauvais sorts, nous donnent le premier nom de la dernière chose qu'elles ont vu ou eu envie. Kung ca veut dire crevette, elle a du avoir une envie de crevette ma Maman. Cest con comme nom pour quelqu'un qui vient de passer aussi longtemps dans le vide spatial. Elle aurait pu m'appellait Dao comme ma petite cousine préférée. Dao ça veut dire étoile, alors que Kung !!! . Imaginez la crevette de l'espace. Pas sérieux tout ca. Alors que Dao ça sonne quand même mieux .
Mon vrai nom c'est Chitsura Palee. On est à l'an 1277
Je suis du Royaume du Lanna dans notre langue, ma ville se nome Rose du Nord. J'ai 22 ans. Je suis au service spécial des bambous pyrotechnique. Le secret d'une poudre noire, découverte en même temps que le Bouddha de Jade impérial Phra Kaeo dans un temple perdu dans la ville du Sipsong panna, la ville des douzes montagnes sacrées qui marquent nos limites  frontalière avec le Royaume de Chine. 

C'est arrivé par accident en transportant cette poudre dans des compartiments en bambous du Sipsong Panna à Chiang Saen au bord du Mékong capitale du royaume du Lanna.. 

Fut incendié une charrette de transport remplie de paille de riz qui amortissait des chocs de la route et gardait au sec la poudre tant convoité. Le bambou parti dans un panache de fumée très dense avec un bruit assourdissant, direct dans les nuages et passant au dessus de nous. Stupéfait de cette découverte le roi Meng Rai ordonna l'étude de ce que lon venait de voir. C'est comme cela qu'une brigade de Bambou rocket fut créé. Ma brigade.
Nous sommes une armée en déplacement sur les territoires du Nord Est du royaume. Du côté de Chiang Tung (Birmanie actuelle) Nous sommes sensé protégé nos frontières nouvellement acquises de l'invasion de Barbare venus du grand nord. Ils sont rapides. Très rapide, du jamais vu. Ils se déplacent en horde de plusieurs milliers de petits chevaux. Rien ne leur resiste, il parrait. Des Mingols on m'a dit que leur roi d'appelait Gengis  Khan.
Ils sont arrivés si vite dans la ville fortifiée de Chiang Tung. Que l'on a pas pu faire grand chose de notre arme secrète absolue. Des roquettes en bambous tirées depuis les plateformes en bois des douves fortifiées. 

Par curiosité et par cruauté. Pour voir comment ca allait se passer.
Ils nous attachérent un par un solidement à nos bambous rockets et allumérent la mèche. Elles sont longues d'à peu près 20 mètres. Pointant sur le ciel. Elles ont nécessitées un  travail spécial dans des bambous géants de plus de 30 cm de diamètre. Toute la brigade de l'élite de la poudre y passa. Cest sur la plus longue que je fus attaché. Évidement j'ai toujours eu la chance. La chance du dernier moment.
Cest comme cela, vêtu de ma tenue de militaire de cuir et de soie qui ne brûle pas. Que je fus retrouvé tournant depuis cette époque en orbite autour de la terre comme un de vos satelittes qui finissaient par me tenir compagnie de plus en plus souvent. 

Houston, nous avons récupéré le cadeau. C'est un homme de...!!! d'appartenance asiatique. On dirait un militaire romain. Une armure légère de ce qui semble être du cuir. Dessous des vêtements colorés rouge et jaune. On dirait qu'il est relié a ce qui reste.... Oui un morceau de bambou. C'est bien ca. Je confirme Houston... . Cet homme à les yeux grands ouverts on dirait qu'il nous regarde droit dans l'âme. Il a un sourire figé, figé a tout jamais. Sa peau scintille et reflète les étoiles de l'espace. 

Cest stupéfiant comment a t-il pu arrivé ici et depuis combien de temps ? Cela reste une egnime.

VDO. Jeter un œil sur les rockets en bambous :

https://youtu.be/2JL_LMoLozI

VDO SUR YOUTUBE